Salut à toi lecteur de Montréal CityCrunch, aujourd’hui un article un peu spécial pour un objet qu’on a adoré dans la rédaction. Je suis sûr que tu en as déjà entendu parler, depuis près d’un an, sur Facebook, Twitter, Youtube, tu n’as pas pu passer à côté de ces drôles de boudins multicolores…

Je te parle de ces « hamacs » gonflables : il en existe de toutes marques, de différentes qualités et de différents prix.

13731243_579180602264280_564931612_n

Comme y’a énormément d’offres, je me suis sacrifié (toujours là pour vous chers lecteurs) pour tester le plus montréalais de ces hamacs/sofas, on a testé : le TamTam Bag !

TamTam Bag a été fondé par Tala Berro, étudiante en Génie à L’École Polytechnique de Montréal passionnée par l’informatique et l’entrepreneuriat.

Tala, comme tout le monde à CityCrunch, adore passer du temps à l’extérieur surtout au parc Mont Royal « TamTam » le dimanche après midi 🙂

Son idée était de ramener à Montréal un concept original afin de passer des journées confortables en plein air. Avec l’aide de ses partenaires, Tala décida de lancer sa marque locale à Montréal : le TamTam Bag. 

aya_tamtam_blue

Pour info, TamTam Bag travaille également avec les Globe Jumpers (voir note en bas de page). Globe Jumpers, ce sont deux montréalais ayant comme but voyager à travers le monde afin d’apporter des solutions locales aux problèmes mondiaux, tout en s’associant avec des organisations à but non lucratif.

À l’achat d’un sac TamTam édition spéciale Globe Jumpers un pourcentage est donné au Globe Jumpers afin qu’ils puissent poursuivre leur aide, et ça, à MCC, on adore.

Niveau composition, c’est facile, c’est deux tubes de plastique reliés entre eux et recouverts de nylon ultra résistant.

Pour être honnête avec vous, j’ai CAPOTÉ sur ce sac (utilisé depuis fin juillet), le gonflage est super simple (bon faut pas avoir peur d’être ridicule) : tu ouvres un boudin, tu fais rentrer de l’air dedans (en courant ou en faisant un mouvement transversal), tu refais pareil avec le deuxième boudin, tu roules l’extrémité et tu clipses : TADAAAAAAAAAA

dscn4756

Dessus, t’es comme sur un nuage, et on est vraiment bien. Le revêtement en nylon est super doux et tu te crois vraiment sur un canapé (pas un nouveau canapé tsé, mais un vieux canapé en cuir bien usé par les fesses de centaines de personne s’étant assises dessus).

Si t’es pas trop grand, tu peux même te mettre à deux dessus dans la longueur (sinon tu te mets dans la largeur, mais personnellement, j’aime moins).

Le truc qui est cool, c’est que tu peux régler la longueur TamTam Bag en fonction de l’air que tu mets dedans, donc ça convient à toutes les morphologies et à toutes les situations.

img_0781

Pour conclure, j’ai testé et j’ai approuvé. Pour 69$, vous pouvez commander les TamTam Bags sur le site internet de TamTam ou dans les boutiques partenaires (Kiteforce et Atmosphère Saint Denis).

imad_gj-_web

Pour te prouver à quel point c’est cool, TamTam Bag et Montréal CityCrunch te font gagner un TamTam Bag. Comment faire ?

Rien de plus simple :
     – Like la page Facebook de Montréal CityCrunch et celle de TamTam Bag.
     – Laisse un commentaire sur le post Facebook et tague un ami.
– Partage la publication Facebook !

Le gagnant sera tiré au sort le 10 Octobre 2016

thumb

TamTam Bag

Site Internet

Globe Jumpers, qu’est-ce que c’est ?

Les années passées à voyager à travers le monde et à visiter des communautés de différents pays, a entrainé chez Nader et Imad une prise de conscience humanitaire. Leur contact avec ces communautés locales les a incités à développer le mouvement « Globe Jumpers » : un mouvement non-religieux, apolitique, éco-responsable.

Par exemple, en 2014, ils ont aidé à la création d’un centre de soutien pour les personnes atteintes de déficiences intellectuelles au Burundi.