Le dimanche sous la couette

Alors là, prépare-toi à peut-être être totalement séduit par cette sélection. Là on ne rigole plus, on veut du vrai ! Du puissant, du phénoménale, du « mais waouh comment j’ai pu vivre sans avoir vu ça ! » – oui je me lâche ! – ou bien alors du « mais waouh elle a craqué son slip en fait ». Les quelques films qui suivront, si je t’en parle, c’est qu’il est évident que tu te dois de les avoir vus et si ce n’est pas le cas de les regarder (comme tous les dimanche sous la couette tu me diras !).

Donc maintenant pose-toi, laisse-toi faire, on embarque !

Petit rappel, c’est par ici que tu retrouveras tous les thèmes qui seront traités.

Le dimanche sous la couette

Le grand classique : Roméo + Juliette (1996)

Imposant challenge que s’est donné Baz Luhrmann (le même monsieur qui a réalisé Moulin rouge quelques années après, et pleins d’autres films d’amour) de vouloir adapter Roméo et Juliette durant les temps modernes en intégrant les répliques originales de l’œuvre. Comme s’il voulait nous rappeler que Shakespeare était intemporel… Ce qu’il est ! Audacieux et controversé, ce film c’est « ça passe ou ça casse », pas d’échappatoire possible. Avec ces nombreux clichés qui font référence à divers styles cinématographiques et cet environnement un peu loufoque voire des fois enchanteur, c’est sûr que cela ne te laissera pas indifférent.

Ps : oui Leonardo a plus qu’une tête de bébé dans ce film mais joue déjà extrêmement bien !

Casting : Leonardo DiCaprio, Claire Danes, John Leguizamo

Le mode no brain : Chef (2014)

Pourquoi mettre ce film dans le mode no brain ? Parce que je sais très bien qu’il t’arrive parfois de juste vouloir regarder un film qui te donne le smile avant d’aller te coucher. Chef c’est le film qu’il te faut. Il ne va s’en dire que je fais partie de celle qui aime manger et qui aime se faire à manger ! Meilleure déduction de ma vie pour assouvir à mes désirs jusqu’à la nuit des temps (oui parce que je compte vivre jusqu’à la nuit des temps !). Ce petit scénario, la fraîcheur des acteurs et l’histoire racontant la vie de ce chef talentueux te rappelleront qu’il est bon de vivre !

Casting : John Favreau, Scarlett Johansson, Robert Downey Jr

Action-Ré action : Charlie Countryman (2013)

Comment rallier intrigue policière, romance et un soupçon de mélodramatique ? En réalisant Charlie Countryman. Ce film est un peu une énigme qui peut être difficile à résoudre avec tous ces mélanges de genres. Certes, mais finalement il en est qu’il reste et se veut accessible ! L’histoire est classique, on reste dans le même schéma du gars qui tombe amoureux de la mauvaise fille. Classique mais de par sa réalisation soignée et de par son casting… faut vraiment que je le rappelle ? #ShiaLaBoeuf#EvanRachelWood mais surtout #MadsMikkelsen !!! devient un très bon film. On se laisse rapidement séduire ! Seul bémol (et oui il y en a un) le côté sous LSD qui n’est pas totalement maîtrisé. Mais bon, on ne peut pas lui en vouloir à Fred, c’était son premier long métrage ! Restons clément !

Casting : Shia LaBoeuf, Evan Rachel Wood, Mads Mikkelsen

Même Michaël Jackson en a fait une chanson : Photo obsession (2002)

Je ne saurais dire si c’est grâce au réalisateur ou si c’est grâce à Robin Williams (paix à son âme) qu’il y a de la consistance dans ce film au vu du nombre de stéréotypes qu’il renferme. Pour ma part, photo obsession est un film qui m’a marqué et me marquera à vie ! La prestance et la justesse de Robin dans ce rôle d’obsédé lui rend réellement honneur, loin de tous ses rôles de nounours que Hollywood lui refilait. Rien que pour ça tu te dois de le regarder ! Attention c’est le genre de film où l’ambiance peut vite devenir imposante et dérangeante (à bon entendeur). Rassure-toi, tu seras transcendé de par la maîtrise des couleurs, de la mise en scène et du message véhiculé. Mais sois patient ! Parce qu’il peut te sembler un peu long au démarrage, un peu comme ta petite titine le matin 🙂

Casting : Robin Williams, Connie Nielsen, Michael Vartan

N’hésite pas à écrire un commentaire sur le film qui t’a plu ou bien même pour spécifier à Martine le genre de film que tu veux voir à la prochaine chronique ! 🙂