Les Dimanches Trad : kessé ?

Typiquement Québécois, entièrement traditionnel, activement musical, grandement généreux, bien plus qu’accueillant, carrément réchauffant, purement enivrant, assurément vivant. Les adjectifs pleuvent en masse pour décrire les Dimanches Trad. Organisés et orchestrés par La chasse balcon, les Dimanches Trad rassemblent des musiciens dans le but de jouer des morceaux du folklore traditionnel québécois, pour le bon plaisir des spectateurs – et celui des musiciens. Cela se passe tous les dimanches d’hibernation – pardon d’hiver, du 7 janvier au 11 mars 2018, au chalet du parc Maisonneuve, à Montréal. L’événement est ouvert à tous (sur le principe d’une contribution volontaire).

Lors des Dimanches trad, chacun trouve sa place. Que ce soit avec ton instrument, ta plus belle turlutte (je parle ici du chant folklorique québécois, à ne pas confondre avec la turlute de France, autre tradition orale), ou tout simplement les oreilles grandes ouvertes. En famille, seul, avec des amis, ton chum ou ta blonde. Toi et tous les autres êtes les bienvenus.

1er dimanche trad 2018

Rejoins la gang des musicos

Les musiciens s’amusent et ça se voit, ça se ressent, ça s’entend. Dès le premier morceau, on a envie de se lever et de danser avec son voisin de table (ou plutôt de banc). C’est ce qui arrivera inévitablement en fin d’après-midi, avec l’incontournable farandole géante où chacun est convié à rejoindre la danse.

Si le noyau dur des Dimanches trad est constitué de musiciens avertis et souvent professionnels, toute personne qui joue d’un instrument de musique, peut se joindre à cette joyeuse gang. En effet, des chaises restées libres, à dessein, invitent les musiciens à se joindre au groupe. Sur le site La chasse balcon, se trouvent des partitions de morceaux pour se pratiquer. Et ça marche : on se retrouve vite avec un ensemble à dix, vingt, voire trente musiciens qui jouent ensemble. Les instruments les plus représentés sont le violon, le banjo, la guitare, l’accordéon. N’hésite pas à te joindre à eux (moi j’y pense sérieusement)!

Dimanche Trad - violoniste / accordéoniste | Montréal CityCrunch

 

Joyeusetés complémentaires – Danse et patinage

La musique est diffusée via des haut-parleurs situés à l’extérieur pour faire profiter les patineurs (le parc Maisonneuve met à disposition une jolie patinoire, où aller essayer tes patins affutés), ou bien les sportifs qui se lancent, ou bien rentrent d’une balade en ski de fond.

Parmi l’équipe des Dimanches Trad, se trouve un danseur de claquettes s’a’ coche : quand Olivier Arsenault se lance sur le plancher pour faire claquer ses chaussures, attache ta tuque avec d’la broche, car ça swing ! Quel plaisir de voir ses jambes tricoter dans l’air.

 

Olivier Arsenault | Montréal CityCrunch

Cette aventure ne serait tout simplement pas possible sans la volonté infinie de personnes clef telles que Catherine Planet. L’équipe des Dimanches trad est en effet un modèle de générosité et de conscience sociale et communautaire. Alors n’hésite pas, et « Viens te réchauffer les doigts et le cœur». Pour moi, c’est tout vu, les Dimanches trad, ça me pogne aux tripes.

Toi aussi tu as essayé les Dimanches Trad et a adoré ? Partage ton expérience en commentaires !


Montréal CityCrunch avis-coup-de-coeurMontréal CityCrunch ambiance-decontracteMontréal CityCrunch tarifs-pas-cher

 

 

 

 


Les Dimanches trad
Chalet du parc Maisonneuve – 4365 rue Sherbrooke est