En cette magnifique saison d’automne, rien de tel que louer un char, partir à l’aventure et explorer le Québec. Il y a quelques semaines, mon chum et moi sommes allés découvrir l’Île d’Orléans en face de la ville de Québec, berceau de la Nouvelle-France, de « l’Amérique française ». La magie a débuté dès le trajet en voiture avec les couleurs chaudes de l’automne qui se vivifiaient à mesure que nous nous approchions de l’île.

Fin de semaine en amoureux avec ton chum, weekend en famille ou entre amis, l’Île d’Orléans propose des activités pour tous et toute l’année : du printemps jusqu’en hiver en passant par l’automne et l’été. Et c’est en cette saison automnale qu’on répond à toutes les questions existentielles (sur les activités, la bouffe et les drinks) que tu te posent : quoi faire, quoi manger, quoi boire et où ? On a testé : quoi faire à l’Île d’Orléans ?

automne-ile-orleans-montreal-city-crunch-blogue

Île d’Orléans © Julien Boullet

 

Quoi faire à l’Île d’Orléans ?

L’Île d’Orléans, c’est la campagne traditionnelle québécoise. Paysages magnifiques près du fleuve Saint-Laurent, gastronomie locale, agrotourisme, viticulture, etc. Bref, une expérience 360° de ce que le Québec a de meilleur à offrir.

Voici quelques haltes de notre voyage :

Cueillette de cucurbitacées : Sur la route vers notre logement de la fin de semaine (un super Airbnb !), un marché éphémère s’est dévoilé devant nos yeux : une vente de citrouilles et autres espèces de sa famille… On s’est donc arrêtés acheter deux citrouilles pour décorer notre appartement. Halloween oblige ! 🎃
$ : 5$ pour deux citrouilles

Cassis Mona et filles : Boutique familiale (depuis des générations) où le cassis (ou gadelle noire) fait la loi. Confiture, sirop, gelée, moutarde, confit… Le cassis est partout et on adore ! On a craqué pour le trio moutarde, gelée et confit. Aucun regret, la moutarde est tout simplement une tuerie ! L’établissement dispose également d’un restaurant, d’une cave à vin, d’un éco-musée et d’une crèmerie, autant dire que tu vas y passer ton après-midi.
$ : Trio salé : 25$

Vignoble Isle Bacchus : Une île, un nom, une renommée tel est le slogan de ce vignoble, pionnier de la viticulture québécoise. Il doit son nom à Jacques Cartier qui découvra l’île et lui donna le nom de « Isle de Bacchus » en raison des vignes abondantes.
Sur place, une cave à vin où tu pourras déguster les cuvées avec un expert. 3 dégustations de vin au choix pour 6$. Nous sommes repartis avec deux bouteilles dégustées la veille au restaurant les Ancêtres (on t’en parle juste en dessous).
$$ : Dégustation + 2 bouteilles de vins : 40$ + taxes

vignoble-isle-bacchus-ile-orleans-montreal-city-crunch-blogue

Vignoble Isle Bacchus © Julien Boullet

 

Où manger à l’Île d’Orléans ?

Pour notre premier dîner, nous avons opté pour de la bonne bouffe comme on aime. Le restaurant les Ancêtres situé à Saint-Pierre d’Orléans, a répondu à toutes nos attentes. Un restaurant cosy et intime où nous avons dégusté une délicieuse pintade avec purée de carotte et du cerf des Appalaches et ses légumes croquants suivi d’un poudding chômeur et d’une pannacotta au sapin. [#sorryimnotvegan]. Le tout accompagné d’un vin rouge de l’Isle Bacchus, vignoble de l’Île d’Orléans. Un vrai festin ! Oui oui la gastronomie québécoise existe et on en a la preuve.
$$$ : Environ 160$ pour deux

Il y a bien d’autres choses à faire sur l’Île d’Orléans mais la météo n’était pas vraiment avec nous. C’était vraiment l’fun comme fin de semaine et j’ai hâte d’être à l’été prochain pour y retourner. Un vrai coup de 💙 pour ce bout de terre.

 

Quoi faire aux alentours de l’Île d’Orléans ?

Première activité de cette fin de semaine : le Parc National de la Jacques-Cartier. A une heure de l’île d’Orléans, ce parc est un vaste plateau montagneux de 670 km², entrecoupé de profondes vallées et de rivières. Avec plus de 100 km de sentiers de randonnée pédestre, t’as l’embarras du choix. On est partis en randonnée sur le Sentier de L’éperon.
Compte environ 4h de marche si tu t’arrêtes tous les 100m pour faire une photo ! L’avantage de ce sentier est les magnifiques points de vue durant la balade.

NB : Pense à apporter ton lunch avant de rentrer dans le parc car l’offre bouffe proposée est vraiment restreinte et assez dispendieuse.

$ : 8,50$ par personne pour l’entrée du parc.

parc-de-la-jacques-cartier-automne-ile-orleans-montreal-city-crunch-blogue

Parc de la Jacques Cartier- Sentier Éperon © Julien Boullet

Pour notre dernière journée, nous sommes partis admirer le Parc de la Chute-Montmorency, avec supplément  . Après avoir grimpé une centaine de marche [#jesuisexpuisée], nous sommes enfin arrivés 83 mètres plus haut. (Si t’es fainéant, tu peux prendre le téléphérique pour 12$). Et je vous avouerais que je n’étais pas si impressionnée que ce que je pensais. La chute est vraiment grande mais finalement, c’est aussi bien de la voir d’en bas. Après, ce n’est que mon avis bien sûr. Si tu es amateur de sensation forte, tu peux te jeter depuis la falaise en tyrolienne ou grimper la paroi en via ferrata.

parc-chute-mont-montmorency-quebec-ile-orleans-montreal-city-crunch-blogue

Parc de la Chute-Montmorency © Julien Boullet

Après deux bonnes heures de balade, nous nous sommes rendus à notre auto direction Québec City pour le lunch avant le retour vers Montréal. Arrivés à Québec, cette ville que j’adore, mon estomac a commencé à grogner [#angryyy] . Dans le Vieux-Québec, notre dévolu s’est jeté sur le bistro les Trois Garçons sur la rue Saint-Jean ! En ce jour d’Action de Grâce, pas de dinde mais un excellent burger avec frites maison, cidre et bière. Rien de mieux qu’un 🍔 durant une journée de pluie.
$ : 40$ pour deux

 

 

 

 

Pour le retour sur Montréal, nous avons optés pour le Chemin du Roy, route où se dessinent richesse et patrimoine québécois. Idéal pour clôturer cette fin de semaine même si la pluie a eu raison de nous… [#onareprislautoroute]

 

Et toi ? T’as-tu fais l’Île d’Orléans ? Donne-nous tes bonnes adresses en commentaire !