Faire du bénévolat à Montréal | Montréal CityCrunch

 

Toujours à la recherche de nouvelles aventures en tant que bénévole à Montréal, après le Santropol Roulant, je tente cette fois-ci le Robin des Bois !

Le Robin des Bois ? Kessé ?

On a testé : faire du bénévolat à Montréal

Le Robin des Bois est un resto atypique au Nord du boulevard Saint-Laurent où les bénévoles aident les employés en cuisine et au service (de 2 à 4 maximum par créneau). Et qu’au bout du compte (enfin des comptes…voire des décomptes :)), les bénéfices sont reversés à 4 organismes locaux : Jeunesse au soleil, le Refuge, le Chaînon et…le Santropol Roulant (voir mon billet précédent). Cela fait plus de 10 ans que ça tourne et même plutôt bien, le resto est référencé sur internet et le chef cuistot a reçu quelques prix, ça donne envie non ?

Premiers pas

Ici pas de réunion pour montrer sa trombine et faire connaissance : les premières étapes se passent sur le net. Il suffit de se créer un compte dans la plateforme bénévole et de s’inscrire à un créneau cuisine ou service.

N’ayant pas confiance dans ma cuisson du tartare, je préfère la seconde option. Ouvert tous les jours sauf dimanche, pour le midi et pour le soir les plages sont définies comme telles :

En cuisine, 9h30-13h30 / 14h-17h / 18h-23h

Au service, 10h30-15h / 17h-22h / 18h-23h

Je tente le coup sur un midi ! J’arrive donc aux environs de 10h sur le boulevard Saint Laurent. La salle d’une cinquantaine de couverts est vide mais ça s’affaire déjà en cuisine. Toute une bande de mini-cuistots, coiffe incluse, découpe, mélange, assaisonne, épluche, etc. C’est la période des vacances et le resto accueille quotidiennement un camp de jour qui se cuisine ses propres déjeuners.

C’est Émilie qui tient les rênes au services aujourd’hui. Après la lecture du « service pour les nuls » aka “le carnet de bienvenue”, je la harcèle de questions – c’est mon premier jour après tout –  auquel elle répond toujours avec le sourire.

Début du service

11h : je prépare le pain, les soucoupes de beurre, les grands pichets d’eau et en piste !

On a testé : faire du bénévolat à Montréal

Premier client, première boulette : j’oublie de leur donner le menu ! Et j’oublie ensuite de leur reprendre à la fin de la commande.

Finalement je prends le coup de main ou plutôt… le coup d’œil : attendre l’international signe du menu fermé qui signifie « j’ai trouvé le plat qui me fait saliver ! » pour aller noter la commande, vérifier que les clients aient toujours de quoi s’hydrater, s’ils ont fini un plat les débarrasser, etc.

Je prends goût à présenter la soupe du jour, blaguer si nécessaire sur mes erreurs de débutante, sans pression aucune, d’emblée je me suis présentée comme bénévole auprès des tables dont je m’occupe… ajoutant que c’était ma première, ouf, ça fait tomber le stress !

Je réalise également tout ce que les clients peuvent laisser dans leur assiette et tout le gaspillage engendré : pain, restes, serviettes en papier… on en apprend tous les jours !

La délicieuse soupe du jour (amandes et raisins verts)

Les heures défilent et concentrée sur mes responsabilités, je ne les vois pas passées ! 14h30, la faim commence à peine à se faire sentir, pourtant ce n’est pas la vue (et l’odorat !) de succulents plats qui a manqué à mon service ! Émilie me propose de goûter la soupe du jour, aux amandes et raisins verts. So tasty !!!

Il est 15h : je suis libre de quitter mon tablier quand je veux/le souhaite. Les clients continuent d’arriver au compte-gouttes. Je file quelques services encore pour remonter les tables désormais vides puis vais commander mon staff meal. Pour 5 dollars je peux choisir un plat selon ce que le chef cuistot propose.

C’est l’heure du bilan

La panse repue, je reprends la route en souhaitant bon courage à l’équipe du soir qui arrive pour nous relayer ! Je me repasse le service en tête, tout est passé très vite mais je suis satisfaite d’avoir pu être utile, autant aux clients qu’au staff. Une chouette équipe d’ailleurs que j’aurais plaisir à revoir lors de prochaines sessions sans aucun doute !

Le petit + :

– Le défouloir !  Une salle dédiée au cassage d’assiettes pour défouler les nerfs.

Note mentale pour finir : revenir, cette fois en tant que cliente, pour apprécier pleinement l’un des savoureux plats proposés par les co-chefs Romain Pirat et Mathieu Duchamp qui font des merveilles en cuisine :

Mujadara. Lentilles assaisonnées aux épices berbères, riz brun, légumes de saison rôtis et oignons frits. | Robin des Bois

Crédit photo : Robin des Bois

 

Tu as aussi une expérience de bénévolat à partager ? Un organisme à recommander ? Les commentaires sont tout à toi !

 

Le Robin des Bois

🏠 4653 Boulevard St Laurent, Montréal, H2T 1R2
🕦 Du lundi au vendredi, de 11h30 à 22h et le samedi de 11h30 à 22h (heure du restaurant, les heures de bénévolat vont au delà !)
@  Site Web