C’est un billet un peu spécial que je te propose cette semaine. Ce n’est pas le test d’un bar, d’un restaurant, d’un concert, d’une expo, d’un musée, etc. C’est le test d’un site web. Un coup de cœur que je veux partager avec toi CityCruncheur !

Introduction

Pour améliorer mon allemand, je fréquentais tous les mardis soir à Berlin un café langue : plusieurs tables sur lesquelles est posé un petit drapeau pour indiquer quelle langue est parlée autour de la table. L’idée était de pratiquer ses langues étrangères dans un cadre convivial. Je n’ai jamais retrouvé l’enthousiasme et la diversité qui y régnaient. Et tu te doutes bien qu’il est là le sujet du billet. Et tu te doutes bien que je l’ai retrouvée cette atmosphère et que je m’en vais te la présenter !

Conversation Exchange : présentation !

conversation-exchange-Visuel-1_900x427 | Montréal CityCrunch

Comme disait « l’autre » … “Ceux qui ne connaissent pas de langues étrangères ne savent rien de leur langue maternelle”. Tu souhaites améliorer ton français. Je souhaite améliorer mon anglais. Tu souhaites en apprendre plus sur la langue de Molière. Je souhaite en apprendre plus sur la langue de Shakespeare. Alors pourquoi ne pas nous rencontrer pour discuter ?

C’est le message que j’ai posté sur le site internet Conversation Exchange (et quand je cherchais à parler allemand, je changeais Shakespeare par Goethe 😉 ). C’est un site qui permet de rencontrer des personnes afin d’apprendre une langue, d’améliorer son niveau ou simplement de continuer à pratiquer pour éviter d’oublier.

Conversation Exchange : le principe !

Voici la manière dont le principe est expliqué sur le site et tu vas le trouver génialement ludique. « Pedro est espagnol et vient de s’installer à New York. Son anglais est un peu rouillé et il voudrait l’améliorer. John est de New York et il apprend l’espagnol mais il n’a jamais eu l’opportunité d’écouter et de parler avec un interlocuteur de langue maternelle espagnole. John et Pedro peuvent s’entraider ! Par exemple, ils peuvent se retrouver dans un café une fois par semaine et faire un échange linguistique, parler une demi-heure en anglais et une demi-heure en espagnol. Cela ne coûte rien et ne requiert aucune préparation, et tu peux apprendre une langue dans un contexte social. »

Conversation Exchange : comment ça marche ?

Tu décris ton partenaire linguistique : la langue parlée, la langue en apprentissage, la ville. Tu choisis le type d’échange : conversation face-à-face, correspondance, logiciel de tchat type Skype. Il n’y a pas plus vivant que la conversation face-à-face mis à part peut-être les langues. 😉

Dans chaque ville où j’ai résidé j’ai utilisé ce site pour continuer la pratique de mon anglais et faire la connaissance de nouvelles personnes. De nombreuses rencontres intéressantes. Des chemins de vies qui se croisent. Et souvent tu peux nouer des liens d’amitié sincère.

Pourquoi tu vas aimer Conversation Exchange ?

En plus des raisons citées, le site est gratuit. Écrire, lire, écouter et parler sont aussi les 4 piliers sur lesquels le site est bâti. Il existe une version mobile pour smartphones et tablettes.

Environ 200 000 inscrits. L’anglais, le français, l’espagnol, l’allemand, le japonais, l’italien, le chinois, le coréen et le russe sont les langues les plus pratiquées. On te propose même l’espéranto et la langue des signes.

Ce sont Fausto, Federico et Roberto, trois bénévoles italiens qui développent ce site ambitieux. Et tu peux les aider via un système de dons basé sur… les bières. Ils ont réussi à récolter pas mal de bières au fil des années. Cette approche permet de préserver la gratuité et donne la motivation de toujours développer le site. Je ne t’en dis pas davantage. Découve-le toi-même ! (small 3$, medium 5$, large 10$, extra large 20$, get us tipsy 50$, get us wasted! 100$).

Au fait, c’est qui l’autre ? Pratique ta langue de vipère dans les commentaires 😉

Conversation exchange | site web