TANDEM

Nom masculin:
bicyclette conçue pour être actionnée par deux personnes placées l’une derrière l’autre.
En clair le tandem est instrument de l’amour.
Tu les voyais ces couples qui te paraissaient trop parfait à l’époque où tu étais célibataire sur leurs vélos à se pavaner devant toi.
Et bien maintenant que tu es en couple j’ai trouvé une alternative bien moins dangereuse que le vélo ça s’appelle aussi tandem mais c’est mieux car la seule chose que tu risques c’est de tomber en amour avec tous leurs plats.

Tu l’as compris je vais te parler du restaurant tandem.
Situé près de Jarry dans le Villeray ce restaurant est la note qui fera de ta soirée une symphonie.
Accompagnés de ma belle et tendre nous nous y sommes rendus pour son anniversaire et je peux te dire que nous n’avons pas été déçus.

À savoir le tandem est un apportez votre vin donc faites vos plaisirs sur le vin car le menu est aussi d’un niveau de haute voltige.
Pour tout te dire nous avons pris un menu en 7 services que je vais tenter en toute objectivité de te les retranscrire même si je sais d’avance que je ne serais pas objectif je mettrai les photos qui vont je l’espère vous faire perdre la vôtre.

Le premier service

Tout d’abord Éricka la maitresse de maison nous a accueilli avec un amuse-bouche.
Un lait de céleri avec du citron de la coriandre et beaucoup d’amour.
Puis s’en est venu un trio d’entrée qui nous à laissés bouche bée :
des crevettes à l’ail, un tartare de canard et un morceau de saumon cuit à l’unilatérale.
S’il y a une vie après la mort j’espère sincèrement qu’elle ressemble à ça.

 

Le deuxième service :

Un tartare de saumon avec des radis des jeunes pousses et des avocats.
Juste un peu de fraicheur pour se mettre d’aplomb pour les plats suivants.

Le troisième service :

Des raviolis de crabe des neiges.
Le titre en dit suffisamment pour t’en mettre l’eau à la bouche.
Et une fois que tu as le dit ravioli dans la bouche bah tu capotes et tu savoures.
La bienséance fait que tu te comportes bien en public donc j’ai dû lutter avec moi-même pour pas lécher mon assiette.

 

Le quatrième service :

Une pièce de thon en Tataki servis avec des légumes du soleil et un pesto de folie.
Fraicheur, maitrise de cuissons tout était là.                                                                                                                                                     Ma blonde qui travaillait dans les grandes brasseries me disait :                                                                                                                       «si tu veux déterminer s’ils ont un bon chef dans le restaurant tu commandes du poisson car dans un restaurant à plusieurs services si le poisson est parfait tu as mis le pied sur une mine d’or».
Et bah devinez quoi ? C’est le cas .

 

Le cinquième service :

 

Une pièce de bœuf plus que parfaite dans son jus avec ses légumes de saisons.
Je n’ai pas vraiment de mots pour celui-là, je peux juste te dire que c’était orgasmique et je vais laisser la photo parler pour moi.

 

Le sixième service :

Avant de passer au sixième service on a eu droit à un trou normand histoire de faire descendre le tout et se garder un peu de place pour la suite.
Le trou normand était une boule glacée à la poire avec du gin Ungava.
Puis s’en est suivi un ramequin de fromage à raclette avec ses morceaux de pomme et sucre roux servit chaud
Mon Dieu à cet instant je savais que je n’avais plus grand-chose à regretter c’était l’une des rares fois où je n’ai jamais trouvé de fausse note dans un restaurant.

 

Le septième service :

Si tu as l’habitude de nous lire tu dois savoir que nous ne sommes pas du tout desserts et bien pour le coup nous avons tout de même tenté le coup avec le pain perdu et sa boule de glace au foie gras.
Je crois ne jamais avoir mangé de dessert à titre aussi copieux mais aussi léger en bouche de ma vie.
Quand on te dit foie gras et pain perdu tu penses que ça va te peser sur le ventre comme si tu étais enceinte de 8 mois et demi et bien Que nenni c’était d’une légèreté et d’une gourmandise sans fin.

Bref tu l’auras compris j’ai adoré l’expérience et je pense la retenter à nouveau très vite et j’espère que toi aussi tu le feras car en mettant de coté la cuisine qui était extraordinaire.                                                                                                                                           Les hôtes Éricka et Pascal ont été d’une gentillesse et d’un accueil aussi chaleureux que le soleil.
Merci à eux et dépêchez-vous d’y aller c’est un ordre.

 

Montréal CityCrunch avis-allez-y

Montréal CityCrunch ambiance-chicMontréal CityCrunch tarifs-raisonnable

 

 

 

 

Restaurant Tandem
586 Villeray, Montréal, QC H2R 1H6
Site Internet | Facebook